SCEAM ENVISAGE METTRE EN PLACE UN COMITE DE RECONCILIATION

La mise en place d’un Comité Continental de Reconciliation est envisagée par le Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et Madagascar (SCEAM) pour aborder des questions qui peuvent mener aux conflits ou bien à la violence et aussi pour médier ces questions lá où elles se présentent.

Cela était contenu dans un Message Final signé le 15 mars 2015 par l’Archéveque Gabriel Justice Anokye, Second Vice-Président du SCEAM et Président de la Commission Justice, Paix et Développement du SCEAM, à la clôture d’un Congrès Continental sur le thème: Justice et Paix au service de la Reconciliation et du Développement Intégral de l’Afrique qui a eu lieu à Windhoek, Namibie du 12 au 15 mars 2015.

Les participants du Congrès ont noté que l’Afrique est souvent confrontée à des situations de violence et de l‘extrémisme religieux et a appelé au dialogue inter-religieux sincère et engagé orienté vers la consolidation de la paix et l’aggrégation des peoples et des cultures. “Nous sommes convaincus que le dialogue inter-religieux acouplé aux pratiques de la bonne gouvernance par nos dirigeants africains constituira un veritable moteur pour le development integral de nos pays” le Message a-t-il ajouté.

Relativement à la migration, les participants ont appelé aux dirigeants africains de lutter pour la création de meilleures conditions de vie et des emplois, notamment pour les jeunes, à travers la gouvernance intelligente, responsable, bonne et solide et l’utilisation judicieuse des ressources.

A titre de réponse à la crise sanitaire, y compris le virus Ebola, la pandémie du HIV/SIDA et à d’autres maladies telles que le paludisme, le Message aimerait voir l’Eglise en tant que l’Eglise-Famille de Dieu en Afrique intensifier le role significatif qu’elle joue en faveur de la promotion des politiques sanitaires nationales. Il a également appelé aux gouvernements nationaux en Afrique à faire de l’accès aux soins de santé um droit à l’ensemble du peuple et non un privilège pour les riches.

Au cours du Congrès, le Rév. Pr. Fradereck Chiromba, Secrétaire Général de la Conférence des Evêques Catholiques du Zimbabwe, a fait une présentation sur le Dialogue politique et les Transitions Démocratiques et Paisibles en Afrique: Rôle des Bureaux de Liaison des Parlementaires Catholiques (BLPCs).
Selon lui le BLPC en tant que véhicule officiel pour le contact et le dialogue entre l’Eglise Catholique et le Parlement et le Gouvernement doit servir d’avenue pour l’Eglise – en tant que partie de la société civile – de contribuer aux débats sur des questions de politique publique, a fin d’exercer une influence en faveur du bien commun dans les domaines de preoccupation politique, économique et sociale et aider à donner forme aux développements législatifs et de politique.
Caritas Africa à son tour a tracé les effets du Changement Climatique qui provoque des conditions extrèmes de la météo, et ayant pour résultat la production agricole faible et déficitaire, la perte des moyens de vie, la mauvaise santé et quelques fois des perturbations sociales.

M. Jacques Dinan, Secrétaire Exécutif de Caritas Africa, qui a fait la présentation a donc appelé à des mesures telles que l’adaptation aux changements climatiques et la necéssité de travailler en réseau en faveur du lobbying et du plaidoyer pour aborder le phénomène.

Comme une des mesures visant l’abordage des questions liées au changement climatique et tirant une leçon du Réseau de l’Eglise Pan-Amazonienne (REPAM), les Commissions Justice et Paix d’Afrique créeront un Réseau des Eglises Africaines réunissant notamment les pays limitrophes de la Forêt Equatoriale pour la gestion transparente et responsable de la Forêt.

D’autres présentations faites au Congrès ont inclu notamment: a) Le Rôle de l’Eglise dans la Promotion de la Cohésion Sociale et les Politiques Nationales pour répondre aux Epidémies telles que le HIV et la maladie à virus Ebola, par le Rév. Richard W. Bauer, un prêtre MaryKnoll et b) La Réconciliation en Afrique, par le Rév. Pr. Joseph Aka, Secrétaire Général Adjoint des Conférences Episcopales Régionales de l’Afrique de l’Ouest (RECOWA).
Les participants ont exprimé leur gratitude à MISEREOR, une Agence allemande de Développement, au CAFOD du Royaume Uni et à CARITAS Africa pour leur assistance et solidarité.

English
Subscribe to SECAM Newsletter
Church-Family of God in Africa, Celebrate your Jubilee! Proclaim Jesus Christ your Saviour.
Your Information will never be shared with any third party.