COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU BUREAU DES COMMUNICATIONS DE SECAM

KAMPALA, le 28 novembre, 2015

Pape François loue les Catéchistes en Ouganda pour leurs sacrifices.

Le Saint-Père, le Pape François, lors sa première journée à Kampala a fait l’éloge des catéchistes pour leur rôle inestimable dans leur effort pour l’évangélisation de l’Église en Ouganda. Il a dit que les catéchistes et professeurs jouent un rôle remarquable pour soutenir les évêques et prêtres dans l’annonce de l’Évangile aux gens partout en Ouganda, en particulier dans les parties difficiles et inaccessibles du pays. Il les a remerciés en particulier pour l’accompagnement des jeunes enfants en leur apprenant comment prié.” Votre travail n’est pas facile. Je vous encourage et demande aussi à vos évêques et aux prêtres de vous soutenir dans votre travail. C’est un travail sacré” a-t-il accentué.

Le Pape a fait ces remarques hiersoir (novembre 27) à Munyonyo, proche de Kampala, Ouganda où le Roi Mwanga avait pris la décision d’exterminer les Chrétiens. Les quatre premiers martyrs d’Ouganda ont été tués en ce lieu en mai 1886 pour avoir refusé d’abandonner leur foi. Ces martyrs étaient aussi parmi les premiers catéchistes.

Le Saint-Père a exhorté les Chrétien à témoigner de leur foi : “Les martyrs ont donné leur sang comme sacrifice pour que la foi grandisse en Ouganda. Ils ont témoigné pour la vérité de l’Evangile » ; a-t-il conclu en demandant aux catéchistes et leurs enfants de prier pour lui.

Ce matin une prière œcuménique a eu lieu en mémoire des Martyrs anglicans et catholiques. Le Pape a souligné que la mort des martyrs est une preuve de l’esprit d’Œcuménisme. Par le don de l’Esprit Saint, tout le monde qui aime les Martyrs ayant offert leurs vies doive suivre leur vie exemplaire. Chaque chrétien est appelé à donner témoignage en famille, dans les lieux de travail, en communauté et en Eglise.

Dans son discours de bienvenue au Pape, l’Archevêque de Kampala. Cyprian Kizito Lwanga, a expliqué que la Messe est l’apogée de la célébration du 50e Anniversaire de la canonisation des 22 Martyrs catholiques d’Ouganda. Elle a commencé en octobre de l’année dernière.

Il a remercié le Saint-Père d’avoir accepté l’invitation de la Conférence épiscopale d’Ouganda. L’Arrchevêque Lwanga a fait l’éloge des Missionnaires d’Afrique (Pères du Blanc), pour leur grand travail missionnaire en Ouganda. Ils ont été représentés à cette cérémonie par leur Père Supérieur Général, le Révérend Père Richard Baawobr.

Approximativement deux milions sont venus assister à la Masse. Parmi étaient le Président d’Ouganda, M.. Yoweri Museveni et sa femme, les membres de la Magistrature et du Pouvoir législatif et autres hauts fonctionnaires de l‘Etat. Le président du Sud Soudan, Silva Kirr, était également présent. Etait venue aussi la femme du premier Président de Tanzanie, Jules Nyerere.

Etaient présentes également des délégations du Symposium des Conférences épiscopales de l’Afrique et le Madagascar (SECAM); de l’Association de Membre Conférences épiscopales d’Afrique de l’est (AMECEA), de la Communauté de Saint Egidio, des délégation de Malawi, de Burundi, de Rwanda, de la République Démocratique de Congo, deTanzanie, e Sud Soudan, de l’Australie, de l’Italie, de l’Allemagne, etc.

L’Ougandais est le seul pays d’Afrique ayant eu la visite apostolique des trois Papes de l’histoire moderne. Rappelons que le premier Pape moderne venu visiter l’Afrique était le Bx Pape Paul VI. Il était venu à Kampala en juillet 1969; C’’était lors de cette visite Apostolique historique que le symposium de Conférences épiscopales de l’Afrique et le Madagascar (SECAM) a été fondé à Kampala le 29 juillet 1969. Saint (Pape) Jean Paul, a été le deuxième Pape ayant visité l’Ouganda. C’était en février 1993.

Aux croyants et aux non-croyant, le message du Pape est une invitation à revenir à Dieu, à promouvoir la charité, la réconciliation, la paix. Même après la visite le message résonne encore chez les gens où il a passé.

La prochaine et dernière étape de la visite Apostolique du Pape François en Afrique sera le Centre Afrique.

Le premier Vice-président du SECAM, Évêque Louis Portella-Mbuyu de Kinkala du Congo Brazzavile, y représentera SECAM pendant la visite du Pape à VOITURE.

Attaché: Photo d’Évêque Ramaroson, (milieu) Fr. Komakoma (gauche)) et Ben Assorow en Ouganda.

La prochaine revue racontera la rencontre du Pape avec la jeunesse, ensuite celle avec les Évêques, Clergé et religieux en Ouganda.

(Réf. Nr. 2)

English
Subscribe to SECAM Newsletter
Church-Family of God in Africa, Celebrate your Jubilee! Proclaim Jesus Christ your Saviour.
Your Information will never be shared with any third party.