LE SCEAM A OBTENU LE STATUT D’OBSERVATEUR À L’UNION AFRICAINE

L’Union Africaine (UA) a accordé au Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) le statut d’observateur à son siège à Addis-Abeba. Cela intervient à la suite d’un protocole d’accord (PA) signé par les deux organes récemment.

Le Président du SCEAM, Mgr. Gabriel Mbilingi paraphée pour le SCEAM et le commissaire aux affaires politiques de l’Union africaine, le Dr. Aisha Laraba Abdullahi signe pour l’UA.

Le protocole d’accord a également été signé conformément à l’article 5 et 22 de l’Acte constitutif de l’UA et de la décision de l’Assemblée de l’UA à engager les Organisations des Sociétés Civils (OSC) et la mise en place du Conseil Economique et Social (CES) de l’UA. Pour SCEAM c’est le fait que le Symposium favorise la dignité humaine, le développement humain intégral et social, le renforcement des capacités, le dialogue et les relations fraternelles entre les peuples de différentes confessions, le bien commun à travers la bonne gouvernance, la justice sociale, la paix et la sécurité humaine et l’intégrité.

Selon le Protocole d’Accord les deux parties (UA; SCEAM) auront pour objectifs, entre autres de a) se consulter l’un à autre et préparer des programmes de coopération; b) s’inviter mutuellement pour assister et envoyer des observateurs aux réunions de leurs organes respectifs sur les questions d’intérêt mutuel, conformément à leurs règles et procédures respectives; c) de coopérer en vue d’atteindre leurs objectifs spécifiques, au niveau national, continental et international, et de promouvoir les aspirations sociales et économiques de leurs membres; d) coopérer dans le domaine de la formation, du renforcement des capacités, des séminaires, et la diffusion des rapports.

En ce qui concerne les questions financières, les deux organes s’efforceront de trouver un financement pour mener des activités conjointes dans l’intérêt de l’ensemble du continent africain.

L’UA et SCEAM ont également convenu de mettre au point un système de réseau de communication sociale efficace à l’intérieur du continent afin d’atteindre les objectifs des deux organisations.

Les principes directeurs de la note de service sont basés sur le droit international.

Il convient de noter que la signature du Protocole d’Accord s’est faite lors d’une visite de courtoisie de Son Eminence le Cardinal Berhaneyesus Souraphiel à S.E. M. Dlamini Zuma Nkozasana président de la CUA. Les anciens et actuels présidents du SCEAM et son personnel ont également joué un grand rôle dans le processus menant à sa signature.

Au sujet de la signature du protocole d’Accord entre SCEAM-CUA, Son Eminence a souligné l’intention de l’Eglise en Afrique ; qui a pour but de contribuer à l’effort de développement continentale, plus particulièrement de l’Agenda 2063 de l’Afrique et le post-2015 SDGs. Le statut actuel de la signature de l’accord et autres initiatives du SCEAM ont en outre été expliqué au président de la CUA par M. Berhanu Tamene, l’Agent de liaison du SCEAM-UA.

Le président de La CUA A apprécié la visite du Cardinal et le travail louable de l’Église sur le continent africain par exemple dans les domaines de la réduction de la pauvreté, la santé et l’éducation en particulier des marginalisés. Le président a signifié que la pauvreté ne connaît aucune religion et c’est ce que l’Église catholique est en train de faire en s’adressant aux nécessiteux, indépendamment de leur religion, race, orientation politique ou affiliation.

English
Subscribe to SECAM Newsletter
Church-Family of God in Africa, Celebrate your Jubilee! Proclaim Jesus Christ your Saviour.
Your Information will never be shared with any third party.