AMECEA : Les Présidents des Conférences d’AMECEA organisent une réunion après le sommet du Vatican sur la sauvegarde des enfants

Par Pamela Adinda, AMECEA Online News

Le Secrétariat de l’AMECEA, sous la direction du bureau de la protection de l’enfance du Département de pastorale, a tenu une réunion consultative de deux jours les 19 et 21 novembre pour que les Présidents des Conférences des évêques de la région AMECEA s’imprègnent du sommet sur « LA PROTECTION DES MINEURS DANS L’ÉGLISE» qui s’est tenu à Rome 21-24 février 2019.

«Après le sommet de Rome, c’est le moment où les évêques ont eu l’occasion, en tant que Présidents des Conférences de la région AMECEA, de réfléchir ensemble et de s’appuyer sur ce qui  a été discuté et sur la mise en œuvre des instructions qui ont été émises», Expliqua le Père Makunde.

Il a ajouté que la réunion était également l’occasion pour le Secrétariat d’AMECEA de partager avec les évêques les recommandations recueillies lors des réunions consultatives avec les conférences membres. «Nous avons eu des réunions consultatives avec le clergé en Tanzanie, en Zambie, au Kenya et au Malawi. Dans toutes ces conférences, des recommandations ont été émises. Nous les avons réunis et dans ce forum, nous avons partagé avec les Présidents des Conférences des évêques », le Père. Makunde a précisé, ajoutant qu’il est prévu d’avoir un plan d’action général pour la région qui sera adopté par les Conférences membres en fonction de leurs besoins.

S’exprimant à l’ouverture de la réunion consultative, Mgr Luke Thomas Msusa , vice-président d’AMECEA et Président de la Conférence épiscopale du Malawi (ECM) s’est dit ravi de l’ opportunité de réfléchir sur le Sommet du Vatican sur la protection des enfants.

Il a noté avec satisfaction le sérieux avec lequel la région AMECEA a abordé la question. « Je tiens à remercier le Secrétariat d’AMECEA pour avoir entretenu le feu. En effet, chaque enfant est un cadeau de Dieu et mérite nos efforts attentionnés et protecteurs pour lui permettre d’atteindre son plus petit développement. Les enfants étaient et continuent d’être au cœur du ministère de Jésus. Les Saintes Écritures nous implorent de laisser les enfants venir au Christ avec attention et soin », a déclaré l’archevêque Msusa.

L’archevêque Msusa, qui est également l’ordinaire local de l’archidiocèse de Blantyre, a réitéré le fait que le Pape François a énoncé, avec beaucoup de soin et de prudence, les mesures que l’Église universelle doit prendre pour protéger les enfants et aussi pour libérer l’Église d’accusation de toute forme d’abus des mineurs. Il a exhorté ses frères évêques de la région à s’unir pour diriger l’Église vers un environnement sûr et adapté aux enfants.

Français
Subscribe to SECAM Newsletter
Church-Family of God in Africa, Celebrate your Jubilee! Proclaim Jesus Christ your Saviour.
Your Information will never be shared with any third party.